Épisode 2 – Coûts et dimension économique des choix résidentiels dans le contexte pandémique

L’impact de la Covid-19 sur les choix résidentiels des citadins est un sujet qui appert souvent dans les médias, et ce tant au Québec qu’au niveau international. Le choix d’une résidence n’est pas un acte anodin dans la vie d’un individu ou d’un ménage, il est souvent le résultat d’une multitude de facteurs, qu’ils soient personnels, socioculturels, économiques, etc. 

Dans ce deuxième épisode des balados de l’OIC, les questions relatives aux coûts et à la dimension économique des choix résidentiels en temps de pandémie sont abordées. La pandémie a-t-elle eu un impact sur les choix des ménages en ce qui concerne leurs choix résidentiels, notamment en ce qui concerne la dimension économique ? As-t-elle eu une influence sur le choix des ménages dans l’achat de leur prochaine résidence ? Quelles sont les impacts de la pandémie sur le marché du logement locatif ? Peut-on observer une augmentation des inégalités en termes d’accès au logement dans les milieux urbanisés ? 

Afin d’éclaircir ces questions, nous avons eu la chance de rencontrer Jean-Philippe Meloche, économiste et professeur agrégé à la faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal. En déplaçant l’analyse économique de l’échelle « micro » à l’échelle « macro », le spécialiste en économie urbaine met en lumière des faits très intéressants, qui existaient et existeront bien au-delà du contexte pandémique.