L'OIC organise un webinaire le mardi 30 mars 2021 de 11h30 à 13h sur la question :

Quel(s) rôle(s) pour les différents paliers de gouvernement dans la recherche d’un marché du logement équilibré en milieu métropolitain ?

 

 

Pendant les quatre midis du colloque Perspective 360 - 15 au 18 mars de 12h à 13h - des étudiants présentent en ligne leurs travaux de maitrise et de doctorat à la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal.

ID de réunion : 945 4872 9980
Code secret : 932266

 

Ho Chi Minh-Ville, métropole de plus de 10 millions d’habitants, constitue le principal moteur économique du Vietnam – désormais considéré comme une « économie émergente », un « pays à revenus intermédiaires ». En raison de la hausse du niveau de vie des ménages urbains, les pratiques de mobilité changent. Les villes du Vietnam, et Ho Chi Minh Ville en particulier, sont connues pour l’usage répandu chez les citadins du deux-roues motorisé pour leurs déplacements. L’enrichissement progressif des classes moyennes et moyennes-supérieures les poussent à délaisser l’usage de la motocyclette pour l’achat d’automobiles.

Alors que la métropole du sud du Vietnam est désormais confrontée à des problématiques de congestion de plus en plus prégnantes de son trafic routier, les autorités métropolitaines prévoient la modernisation du réseau de transport public existant et surtout la construction d’un vaste réseau de transport public comprenant entre autres des lignes de métro et de bus en site propre. La création de ce réseau constituerait une solution technique pour améliorer les conditions de déplacement des citadins dans l’espace métropolitain et également une opportunité d’aménager et de réaménager la métropole avec la construction de nouveaux quartiers s’inspirant des principes du Transit-Oriented Development.

Sur la base d’un état des lieux relatif au développement du réseau de transport public, cette communication examine sa mise en œuvre, qui n’est pas sans poser des contraintes de taille aux pouvoirs publics : financement du réseau ; accès aux emprises foncières et développement de nouveaux quartiers urbains ; pilotage institutionnel du réseau dans sa phase de construction et d’exploitation.

*Avec le soutien de l’Observatoire Ivanhoé Cambridge.

Mme Paola VIGANÒ est à l’origine avec Bernardo SECCHI du concept de ville poreuse qui porte sur l’adaptabilité de la ville (et des tissus aquatiques) aux risques environnementaux.

Ce colloque a porté sur le thème des Villes Saturées. Quatre sous-thèmes se sont détachés de cette problématique : la croissance zéro, les villes au pouvoir, les populations mobiles et la forme urbaine. Durant cet événement bilingue, les participants ont eu la possibilité de prendre part à une étude de cas, des ateliers, des activités ludiques, des panels de discussion et à de nombreuses conférences.

Aller au haut