Une bourse "Focus Urbain" 2019 (valeur 10 000$) a été attibuée à Benjamin Lamoureux pour son projet de recherhe de maîtrise : Les mobilités douces et les préférences résidentielles

IMAGE

Le sujet de ce mémoire porte sur le lien entre les mobilités douces et les préférences résidentielles. Ce projet, en plus d’être pertinent sur le plan scientifique, s’inscrit dans la dynamique du développement urbain du Grand Montréal. La part modale du vélo est passée de 1,7% en 2001 à 3,6% en 2016 dans l’agglomération, et cette augmentation ne montre aucun signe d’essoufflement. Il s’agit d’explorer si les habitudes de mobilités douces des travailleurs métropolitains en font un profil différent ou particulier du point de vue du marché de l’immobilier, comparativement aux profils connus usuellement dans la population. La recherche sera, dans un premier temps, quantitative et effectuée grâce à la base de données de l’étude du CUSM menée auprès de près de 2 000 résidents de la CMM (Lord et al., 2016-2019). Dans un deuxième temps, elle serait qualitative et effectuée auprès de participants à une enquête de terrain pour explorer de manière détaillée les projets résidentiels et leurs liens avec les mobilités douces.

 

Aller au haut