Cet ouvrage est le fruit du colloque organisé à l’université d’Orléans les 26 et 27 septembre 2007. Cette manifestation a mobilisé la communauté scientifique autour de l’étude des villes pour débattre de l’étalement urbain comme mode de régulation des rapports sociaux et comme enjeu de gouvernance territoriale à partir d’études de cas concrets, prises dans différents contextes politiques et économiques à travers le monde. Il esquisse une grille de références conceptuelles communes sur la réalité multiforme du phénomène dans des contextes de développement très divers. Il se fixe pour ambition de dépasser le niveau des discours normatifs sur la « ville durable », pour aboutir à la construction d’une typologie internationale des formes de l’étalement urbain dans ses relations particulières avec la fragmentation territoriale et les fractures sociales en s’appuyant sur 25 études de cas relatées par des spécialistes sur tous les continents.

Éditeur : Presses Universitaires d'Orléans, 2008

Go to top