10 mars 2011, 17h00, amphithéâtre 3110, Faculté de l’aménagement

Céline-Coralie Mertenat, candidate à la MScA aménagement

Dans la présente communication, nous abordons la question l’approche de l’écologie urbaine et de son influence sur le processus de projet urbain durable. Nous posons l’hypothèse que la définition d’une vision écosystémique d’un contexte urbain donné peut être utilisée comme un modèle intentionnel décliné en indicateurs de durabilité qui, tous deux, sont opérationnalisés dans un processus itératif, intégrateur et multidisciplinaire de projet urbain durable. Pour vérifier cette hypothèse, nous nous baserons sur l’exemple de l’Agence d’écologie urbaine de Barcelone (AEUB) qui a développé une approche systémique de la ville méditerranéenne durable et qui en a tiré une série d’indicateurs. L’AEUB participe aujourd’hui aux processus de planification de nombreuses villes et projets urbains sur le territoire espagnol.

Note : le nombre de places est limité.

Go to top