Les processus et instruments de la programmation urbaine innovante. Vers des « fonctions d'innovation » des villes au Canada et en Amérique du Nord ?

 

Responsables: Christophe Abrassart, Franck Scherrer

Le Lab Ville prospective explore les voies innovantes pour concevoir et fabriquer la ville de demain. Inspirée par les savoirs de l’innovation, de la prospective stratégique et de l’urbanisme participatif, l’équipe de recherche se donne pour objectif de concevoir et d’expérimenter des méthodes et des connaissances rigoureuses et novatrices sur l’action de coproduire collectivement les devenirs de la ville. Le programme de recherche financé par l’OIC pour le Lab Ville Prospective sur les processus et instruments de la programmation urbaine innovante comprend deux phases :

1. Une recherche exploratoire sur l’instrumentation des processus en amont de la programmation urbaine, et en particulier l’émergence de fonctions d’innovation dans les grandes villes canadiennes et plus généralement dans les grandes villes nord-américaines, et leur impact sur les grands projets urbains. De multiples villes se dotent en effet de nouvelles directions organisationnelles dont la mission est d’accompagner les mutations de la ville au XXIe siècle, à travers des processus et méthodes innovantes en partie inspirés des entreprises privées, pour pouvoir augmenter la capacité d’innovation des villes, codifier des processus et outils adaptés et surtout systématiser ces approches. Cette recherche exploratoire visera notamment à cartographier les expériences de programmation innovante des grandes villes canadiennes et étasuniennes (nouvelles directions administratives, processus, instruments, logiques etc.).

2. Une recherche-expérimentation à partir des méthodes de programmation urbaine prospective plus particulièrement développées au sein du Lab Ville prospective (conception innovante, co-design prospectif, prospective stratégique) avec des acteurs qui promeuvent des projets urbains (ex. Ville et arrondissements de Montréal, Laval, Longueuil, grands promoteurs comme Ivanhoé Cambridge, Société de développement Angus…). L’objectif à terme est de développer une analyse critique sur la mesure de l’impact urbain de ces méthodes (effets contextualisés obtenus), sur le processus et le contenu de la programmation des projets urbains.

Pour plus d'informations, visitez le site : www.labvilleprospective.org

Go to top